Avec, Gérard Paris-Clavel

7 septembre - 12 novembre
Vernissage : mercredi 6 septembre 2017
Commissaires : François Barré, Isabel de Bary et Francis Lacloche

Diplômé des métiers d’art et de l’Institut de l’environnement, Gérard Paris-Clavel étudie dans l’atelier d’Henryk Tomaszewski à l’Ecole des Beaux-Arts de Varsovie avant de cofonder le collectif Grapus puis l’association Ne pas plier. L’exposition présentée à la Maison d'Art Bernard Anthonioz propose de revenir plus particulièrement sur le travail autonome qu’il mène depuis 1992, et sur un engagement artistique et citoyen avec Ne pas plier.
Comme on se met en œuvre(s), Gérard Paris-Clavel se met en cause ; cause commune. Il n’est jamais seul, mais toujours avec. Les mots et les images sont ses outils. Combattre c’est débattre, la parole et l’action : informer c’est former ; réfléchir c’est ne pas fléchir, ne pas plier ; exposer c’est peut-être exploser, sortir des limites convenues, de la création considérée comme étant à elle-même son propre idéal.
Ces questions nous seront posées, lors de cette exposition. Le visiteur/acteur, utopiste debout, repartira pour parachever ces récits inachevés, trouver d’autres coins de vue à partager à changer le monde, ensemble.

Programme des rencontres en regard de l'exposition : des idées à goûter

Plus d'informations sur le travail de Gérard Paris-Clavel

Le journal de l'exposition